"L'amour prostitué; le véritable amour"

Publié le par arbrenchemin.over-blog.com

"Je suis convaincue que chaque être à un quadrant (quart) physique, émotionnel, intellectuel et spirituel. Je pense également que si nous pouvions apprendre à nous libérer de nos sentiments dénaturés, de notre haine, de nos peurs, de nos larmes non versées, nous pourrions à nouveau nous trouver en harmonie avec notre vrai moi, tel que nous devrions être. Ce moi véritable est composé de ces quatres quadrants qui devraient se compléter et donner un tout harmonieux. Nous ne pouvons atteindre cet état d'équilibre intérieur qu'à condition d'avoir appris à accepter notre coprs physique. Nous devons arriver à exprimer nos sentiments librement, sans avoir peur qu'on se moque de nous lorsque nous pleurons, que nous sommens en colère ou jaloux ou que nous efforçons de ressembler à quelqu'un à cause de ses talents, de ses dons ou de son comportement. Nous devons comprendre qu'il n'y a que deux peurs: la peur de tomber et la peur du bruit. Toutes les autres peurs nous ont été peu à peu imposées dans notre enfance par les adultes, car ils projetaient leurs propres peurs et les transmettaient ainsi de génération en génération.

Mais le plus important de tout est d'apprendre à aimer inconditionnellement. La plupart d'entre nous ont été élevés comme des prostituées. C'était toujours: Je t'aime "si"..... Et se mot "si" à ruiné et détruit plus de vies que n'importe quoi sur la planète Terre. Ce mot nous entraIne à la prostitution, car il nous fait croire qu'avec une bonne conduite ou de bonnes notes à l'école, nous pouvons acheter l'amour. De cette manière nous ne pouvons jamais dévelloper le sens de l'amour de soi ou de la gratification de soi. Si, enfant, nous ne faisions pas les volontés des adultes, nous étions punis, alors qu'une éducation affectueuse aurait pu nous faire entendre raison. Nos maîtres spirituels nous ont dit que si nous avions grandi dans l'amour inconditionnel et la discipline, nous n'aurions jamais eu peur des tempêtes de la vie. Nous n'aurions plus peur des sentiments de culpabilité et d'angoisse, car ce sont là les seuls ennemis de l'homme. "Si vous recouvriez les Grands Canyons pour les protéger des tempêtes, vous ne verriez jamais la beauté de leur formations."

 

"L'opinion que les gens ont de vous est leur problème et non pas le vôtre. Il est très important de le savoir"

 

 

Elisabeth Kübler-Ross

 

17246594la-mort-est-un-nouveau-soleil-jpg.jpg

Publié dans poème

Commenter cet article